Salut internaute !

​Vous voulez un conseil, un seul, pour mieux apprendre ? Faites confiance à Einstein !

 

« If you can't explain it simply, you don't understand it well enough. »

Albert Einstein

 

Et en français : « Si vous ne pouvez pas l'expliquer simplement, vous ne le comprenez pas assez bien. » ​- Albert Einstein

​Autrement dit : Si vous voulez bien comprendre un concept, faites en sorte de pouvoir l'expliquer simplement.

Oui, je reformule Einstein.​

​Parlons plutôt de Feynman

1965. Richard Feynman reçoit le prix Nobel de physique pour ses travaux dans le domaine de l'électrodynamique quantique. 

Il n'y a très certainement aucun domaine de la physique que Feynman n'ait pas marqué de son empreinte. Électrodynamique quantique, théorie de l'hélium superfluide, ​interactions faibles, chimie quantique, gravitation quantique, astrophysique relativiste, et j'en passe et des meilleures. Richard Feynman est considéré comme l'un des physiciens les plus influents et les plus remarquables de son époque (20ème siècle).

Mais avant tout, il faut savoir que Feynman était un grand professeur et un pédagogue hors pair, d'où il tenait son surnom : The great explainer. Il était capable d'expliquer des concepts incroyablement complexes et compliqués, très simplement, dans un langage clair et précis, de manière à ce que toute personne lambda puisse comprendre. Et c'est de cette faculté que nous héritons d'une de ses plus grandes contributions au monde de l'apprentissage : une technique simple qui nous permet de mémoriser n'importe quelle matière et concept en seulement 4 étapes que nous allons voir. 

Mais rassurez-vous, vous n'avez pas à être un scientifique ou à travailler dans les maths, la physique et les sciences en général pour comprendre et utiliser sa technique. Expliquer un concept va vous permettre d'améliorer sa compréhension ​dans presque n'importe quel domaine. Que ce soit de l'histoire, de la culture générale, de l'informatique, du développement web, etc. tout le monde y trouve son compte. 

Le meilleur ? Cette technique fonctionne également pour différents buts recherchés. Que vous commenciez de zéro dans une matière ou dans un concept, ou que vous ayez déjà quelques connaissances, et que votre but est de réviser pour un oral ou pour un partiel, la technique de Feynman vous aidera à y parvenir et à réussir !

Le meilleur moyen d'apprendre et d'être certain de comprendre et de connaître ce que vous voulez apprendre, c'est de l'expliquer clairement à quelqu'un d'autre que vous-même (ou prétendre le faire). Sinon vous risqueriez de vous duper, de croire comprendre, alors qu'il n'en est rien.​

Feynmam l'a dit lui même :​

 

« The first principle is that you must not fool yourself - and you are the easiest person to fool. »

Richard Feynman

 

Et en français : « Le premier principe est que vous ne devez pas vous duper - et vous êtes la personne la plus facile à duper. » - Richard Feynman

Découvrons dans cet article une méthode pas-à-pas qui vous permettra d'implémenter facilement la technique de Feynman. Rassurez-vous, je ne vais pas vous demander de devenir professeur ... avant d'avoir passé votre diplôme ... pour passer votre diplôme ... ça n'aurait pas de sens. 

Prenons un exemple pour illustrer plus facilement les étapes. Admettons que vous souhaitez comprendre les notions de limites supérieures et limites inférieures en mathématiques. ​

C'est parti !​

Étape 1 - Préparation​

​Pas la plus compliquée ! Prenez une feuille vierge. Notez en haut de la feuille le nom de la matière, de la notion ou du concept que vous avez envie de comprendre, d'apprendre et de maîtriser. Dans notre cas, ce sera Limites supérieures et limites inférieures en précisant appliqué aux suites convergentes, si vous voulez traiter une notion un peu plus restreinte et précise. 

Étape 2 - Enseignez

Le but maintenant est d'expliquer de la manière la plus simple possible tout ce que vous connaissez sur la notion à apprendre. Faites-le vraiment. Toutefois ne vous adressez pas à un collègue de promo qui connaît lui aussi toutes ces notions. Le but est de l'expliquer, par écrit, comme si vous vous adressiez à un enfant de huit ans. Supposez qu'il ait juste assez de connaissances pour comprendre toutes les notions et vocabulaire de base. 

Pensez à la citation de Feynman. Bien souvent, nous nous dupons de connaître certains principes avec un jargon compliqué (scientifique dans notre cas) qui nous donne l'illusion de maîtriser, alors que nous ne maîtrisons rien. Remarquez que c'est même souvent volontaire. N'avez vous jamais caché votre manque de connaissances derrière des mots compliqués pour donner l'impression de maîtriser un sujet ? Et de vous contenter de ça, parce qu'après tout, ce qui est important, c'est ce que les gens pensent que de vos connaissances, pas vos connaissances réelles. Et bien non, ça ne fonctionne malheureusement pas comme ça. 

En bref, expliquez tout ce que vous connaissez sur le sujet de la manière la plus simple et la plus pédagogique possible. Vous devez arriver à un ou plusieurs paragraphes, voire même plusieurs feuilles sur la notion. Utilisez aussi des exemples, pour être certain que vous ne maîtrisiez pas seulement la théorie, mais aussi la pratique. 

Pour encore plus d'efficacité dans cette étape, faites-la en parlant à voie haute. Ceci vous permettra d'être encore plus clair dans vos explications. 

Essayez et vous verrez que vous forcer à expliquer clairement et simplement une notion vous force à la comprendre de l'intérieur. 

Attention ! Je ne l'ai pas précisé plus haut, (parce que ça va de soi) : faites cette étape sans vos cours, notes, ou n'importe quels documents à côté de vous ! Le but est vraiment de vous tester sur vos connaissances. 

Étape 3 - Identifiez vos faiblesses

Maintenant que vous avez étalé toutes vos connaissances sur une feuille, vous vous êtes sûrement rendu compte que certains points coinçaient, que vous ne les maîtrisiez pas ou que vous n'arriviez pas à les expliquer clairement et simplement. C'est normal. C'est le but de la manœuvre. Considérez-le comme un énorme progrès de connaître ce que vous ne savez pas, de connaître la frontière de votre ignorance. 

Identifiez tous les problèmes que vous avez rencontré, puis retournez dans vos cours, dans vos notes, dans vos livres, pour revoir et apprendre ces notions qui vous posent problème. ​Faites des exercices, travaillez sur des exemples jusqu'à ce que vous compreniez ces notions autant que toutes les autres que vous avez énoncé dans l'étape 2. 

Puis répétez l'étape 2, et l'étape 3, cette fois-ci en vous concentrant sur les notions qui posaient problème, autant de fois que nécessaire, jusqu'à ce que vous maîtrisiez parfaitement la notion que vous vouliez apprendre. La technique de Feynman repose en grande partie sur la répétition.

Étape 4 - Simplifiez

​Relisez tout ce que vous venez de faire dans les étapes précédentes avec un esprit neuf (éventuellement le lendemain, ou plus tard). Est-ce que tout est bien clair ? 

Si oui, c'est parfait ! Mais ça m'étonnerait. Repérez tous les points peu clairs, et utilisant encore du jargon compliqué à comprendre pour un novice, et forcez-vous à encore les simplifier au maximum. ​

Le secret, c'est la simplicité ! Quelle est la question que se posent tous les enfants face à un sujet compliqué ?

Pourquoi ? Pourquoi ça marche ?

Répondez-y.

Étape 5 - Enseignez ... vraiment

Et pourquoi ne pas enseigner pour de vrai ? Donner des cours à d'autres étudiants ? Faire ceci est bénéfique pour tout le monde ! On apprend jamais autant qu'en enseignant. Forcez-vous à préparer vos cours de la meilleure manière qu'il soit, en utilisant la technique de Feynman. Vous apprendrez ultra efficacement et vous enseignerez aussi ultra efficacement, parce que vous transmettrez à votre élève la différence entre apprendre et comprendre. 

​Petit mot à l'attention des matheux 🙂

​Utilisez la technique de Feynman pour travailler et apprendre les preuves des théorèmes. Il n'y a rien de mieux et de plus efficace ! Le principe même d'une preuve est justement d'expliquer pourquoi ça marche. En faisant la démarche d'expliquer clairement ce que vous savez sur une preuve, vous comprendrez réellement le fonctionnement de celle-ci. Pas besoin de langage mathématiques pour expliquer une preuve dans un premier temps, expliquez là en français. De la sorte, vous en comprendrez vraiment le fond, et la retranscrire en langage mathématiques ne sera qu'une formalité. Fini d'apprendre une preuve par cœur pour un CC et de l'oublier 3 jours plus tard. Apprenez là, comprenez là et vous la retiendrez longtemps.

​Conclusion - Pourquoi c'est génial ?

​La technique de Feynman vous permet de voir si vous avez des connaissances solides dans une matière ou sur un concept. Ainsi elle vous permet d'identifier facilement les points où vous avez du mal

Ce qui permet de se concentrer ensuite uniquement sur les points qui coincent et non sur ce que vous savez déjà. Bien souvent, trop d'étudiants travaillent et révisent sur des sujets qu'ils connaissent déjà et perdent ainsi un temps fou dans leur processus d'apprentissage. Inefficacité totale.​

Le but de cette technique est de privilégier l'efficacité ! (un peu comme ce blog d'ailleurs)

Nous ne voulons pas de travail supplémentaire inutile. Nous voulons nous concentrer sur ce qu'il y a vraiment besoin d'améliorer. Sur ce qui apportera réellement de meilleurs résultats. Connaitre un peu mieux quelque chose que l'on connaît déjà ne vous aidera pas à mieux réussir. Par contre, connaitre parfaitement quelque chose que vous ne connaissiez pas vous fera réussir. 

Ainsi vous travaillez moins, pour plus de résultats. Et le temps que vous passez à ne pas travailler peut être mis à profit pour travailler d'autres matières, en suivant les mêmes méthodes efficaces. Et ainsi de suite. C'est un cercle vertueux. 

Et finalement, grâce à la technique de Feynman, vos connaissances sont apprises pour longtemps. Je vous assure que vous vous souviendrez pendant un bon bout de temps de la notion de limites supérieures et inférieures. Cet aspect de l'apprentissage est rendu possible grâce à l'implication dans laquelle vous plongez en enseignant une notion, mais surtout grâce à la répétition que met en place cette technique d'apprentissage. 

La répétition est un aspect indispensable d'un apprentissage efficace, à long terme. Ceci fera l'objet d'un prochain article sur le système de répétition espacé. 

J'espère que cet article vous a plu, et qu'il vous aidera à réussir. ​Ces techniques fonctionnent, il n'appartient qu'à vous de les appliquer. Si vous êtes sceptique, faites un tour sur cet article : Apprenez à tirer parti de ce blog : bon et mauvais scepticisme